Torta in faccia all’arcivescovo di Bruxelles André-Joseph Léonard (FOTO-VIDEO)

André-Joseph-Léonard-tortainfaccia2Dobbiamo purtroppo riportare una nuova aggressione, dopo quella subita lo scorso aprile, per l’arcivescovo di Bruxelles André-Joseph Léonard, al quale è stata lanciata una torta in faccia venerdì sera nel mezzo di un incontro europeo di giovani presso il collegio cattolico di Saint- Michel di Bruxelles. Come scrivono www.lesoir.be e www.kath.net/, l’oltraggio, ad opera di attivisti Femen in topless e estremisti di sinistra, è avvenuto durante l’intervento di Christine Boutin, ex ministro francese e consigliere del Pontificio Consiglio per il matrimonio e la famiglia, anch’essa circondata e insultata dai provocatori. La polizia ha fermato i fautori dell’ignobile gesto i quali hanno dichiarato che la loro azione è stata fatta in difesa dei gay, dell’aborto e contro il fondamentalismo cattolico. Questa nuova triste e allarmante vicenda dimostra, per l’ennesima volta, l’odio e l’intolleranza insiti in certi gruppi radicali che, in nome della loro ideologia, pretendono, con ogni mezzo, di  tappare la bocca a tutti coloro che, in maniera civile, si oppongono alla loro visione distorta e contro natura della società.

Invalid Displayed Gallery

Guarda il VIDEO dell’aggressione

Boutin enlacée par des militantes seins nus en… di rue89

***
11 octobre 2013
Mgr Léonard entarté lors d’un colloque à Bruxelles
« L’action visait les anti-homosexuels, avortements et contre l’intégrisme catholique », a déclaré l’entarteur Noël Gaudin. Un acte qualifié « d’inacceptable » par le porte-parole des évêques.

L’archevêque de Malines-Bruxelles André-Joseph Léonard a été la cible vendredi soir d’un entarteur lors d’une rencontre européenne des jeunes actifs catholiques au collège Saint-Michel, à Bruxelles, a indiqué l’entarteur Noël Gaudin. L’action a également visé la Française Christine Boutin qui a été « enlacée » par quatre ex-Femen belges.

Lors de sa prise de parole, la présidente du Parti chrétien-démocrate français a été interrompue par un chant féministe puis a été « enlacée » par quatre ex-Femen belges, désormais appelées « Liliths ». Ces dernières sont montées sur scène seins nus, sur lesquels étaient écrits des slogans comme « Caca Boutin ! », « Vive les pédés ! ». Elles ont enlacé l’opposante au mariage homosexuel avec le drapeau des LGBT et l’ont « couverte » de bisous.

Les entarteurs ont ensuite fait leur apparition et s’en sont pris à Mgr Léonard. « Des membres de la sécurité se sont montrés particulièrement violents », a précisé Noël Gaudin.

Scholtès : « Cet acte est inacceptable »

« Qu’elles que soient les idées qui se respectent, on ne porte pas atteinte à l’intégrité d’une personne », a réagi Tommy Scholtes, porte-parole des évêques de Belgique, après l’entartage dont a été victime plus tôt dans la soirée Mgr Léonard.

« Cet acte est inacceptable », a commenté Tommy Scholtes. « Les débats se règlent en dialoguant et pas en portant atteinte à l’intégrité des personnes », a conclu le porte-parole.

Fonte: http://www.lesoir.be/338270/article/actualite/fil-info/fil-info-belgique/2013-10-11/mgr-leonard-entarte-lors-d-un-colloque-bruxelles

***

Erneut kathophobe Attacke auf den Erzbischof von Brüssel

Der Brüssler Erzbischof André-Joseph Léonard ist am Freitag am Abend bei einer Veranstaltung in Brüssel erneut von barbusigen Femen-Aktivistinnen und Linksextremen angegriffen worden. Die Polizei schaute zu

Brüssel (kath.net)
Der Brüssler Erzbischof André-Joseph Léonard (Foto) ist am Freitag am Abend bei einer Veranstaltung in Brüssel erneut von barbusigen Femen-Aktivistinnen und Linksextremen angegriffen worden wie kath.net erfahren konnte. Der Vorfall ereignete sich kurz vor 19.00 Uhr beim Kongress European Encounters während des Vortrags von Christine Boutin, der ehemaligen französischen Ministerin und Beraterin im Päpstlichen Rat für Ehe und Familie. Die Femen-Aktivistinnen und einige Linksaktivisten stürmten die Bühne und überschütteten Erzbischof Léonard mit Schlagobers. Das Kirchenoberhaupt von Brüssel hielt zuvor die Eröffnungsrede beim Kongress, der noch bis Sonntag andauert. Teilnehmer des Kongresses berichteten gegenüber kath.net, dass die Polizei nicht einschritt und die Störung des Kongresses nicht verhinderte. Léonard wurde zuletzt im April von Femen-Aktivistinnen attackiert. Damals hatten die Femen provozierende Sprüche auf ihren Oberkörper gemalt: „My body, my rules“ oder „Anus Dei is coming“, „God save the gouine“ sowie „In gay we trust“.

Fonte: http://www.kath.net/news/43236

Donazione Corrispondenza romana