Les idoles Pachamama du synode sur l'Amazonie jetées dans le Tibre! - Corrispondenza romana
Stampa la Notizia

Les idoles Pachamama du synode sur l’Amazonie jetées dans le Tibre!

(Le blog de Jeanne Smits – 21 octobre, 2019) Des personnes non identifiées ont pénétré ce matin dans l’église Santa Maria in Traspontina pour y récupérer plusieurs exemplaires de la statuette d’une femme nue enceinte au centre de cérémonies païennes aussi bien dans ce sanctuaire que dans les jardins du Vatican le 4 octobre (voir ici et ici).

Elles se sont ensuite rendues à pied au Pont Sant’Angelo pour y jeter les statuettes dans le Tibre.

A ce jour, personne n’a été capable à la Salle de Presse du Vatican de donner des explications sur ces figurines, dont certains affirment qu’elles représentent « Notre Dame de l’Amazonie », d’autres déclarant qu’ils pensent à titre personnel qu’il s’agit simplement d’une représentation de la femme donneuse de vie. A première vue, et compte tenu du rituel indigène clairement identifiable du « Pago a la tierra » (paiement à la terre) dont elles ont été honorées à plusieurs reprises, il s’agit de représentations de la Pachamama, la « Terre Mère » dont on parle sans détour au Synode sur l’Amazonie.

L’objectif affiché des personnes qui ont jeté les statuettes dans le Tibre était de mettre fin au scandale de la présence d’idoles et du culte qui leur a été rendu.

Car même si les statuettes représentaient, fort laidement et de manière scandaleuse, la Vierge Marie, celle-ci n’est pas Dieu et un catholique ne se prosterne pas devant elle.

Le film des événements est ci-dessous :